Notre démarche pédagogique

«Apprendre ce n’est pas combler des manques, c’est transformer ce qu’on sait. »

Évelyne Charmeux

Une pédagogie participative et émancipatrice

L’éducation populaire en tant que pédagogie participative et émancipatrice relèvent d’un cheminement de (dé)formation permanent.

Il s’agit de partir de la pratique des participant.e.s et de privilégier l’approche ascendante et transversale de la construction des savoirs. La matière première est constituée de situations concrètes, de vécus personnels et professionnels et de retour d’expériences. Cette matière permet de nourrir des prises de conscience et la réflexion nécessaires au cheminement d’émancipation et de transformation sociale visées. L’éducation populaire offre ainsi un espace-temps d’expérimentation collective, où l’action et la réflexivité se font échos en permanence.

En tant qu’animatrices, nous sommes donc garantes d’un cadre favorisant l’expression de tou.te.s, protégeant la parole de chacun.e, et canalisant les rapports de pouvoir qui s’opèrent dans des collectifs.

 

Des outils participatifs d’intelligence collective

Nous mobilisons des outils d’animations tels que :

  • Espaces de récits d’expériences
  • Jeux de rôle, inspirés du théâtre de l’opprimé.e
  • Débats mouvants et débats en axes
  • Arpentages
  • Enquêtes conscientisantes
  • Porteuses de paroles
  • Conférences gesticulées
  • Jeux de cartes
  • Analyse collective d’images

Ces outils permettent une participation active des personnes, au contraire d’une écoute passive de type conférence, ce qui favorisera l’appropriation des différentes notions abordées par l’expérimentation directe. Ces outils visent également à créer une dynamique au sein du groupe, afin que chaque personne se sente à la fois motrice et entourée du groupe, et ainsi permettre le développement d’une intelligence collective.

Par ailleurs, nos formations peuvent être ponctuées par des temps collectifs de relaxation et de mises en mouvement afin de solliciter d’autres mécanismes que le mental, de lâcher les tensions, de dynamiser et faire groupe.

 

La facilitation : une posture professionnelle

L’approche proposée est celle d’un accompagnement dans une posture d’horizontalité avec les participant.e.s et de non-jugement. Les animatrices apportent un cadre de travail et d’échanges permettant à tou.te.s de s’exprimer, dans un respect mutuel.

Elles apportent également du contenu et des méthodes adaptées et constamment réajustées en fonction du groupe et de ses avancées. Les personnes qui participent restent les actrices principales de ce qui se jouera pendant le temps collectif proposé.

 

 

Publicités