Conférence-Spectacle

Ces conférences-spectacles s’inspirent des conférences gesticulées. L’idée est de présenter un sujet en articulant deux types de savoirs : le savoir froid (savoir théorique, académique, historique) et le savoir chaud (expériences personnelles, anecdotes). Il s’agit ainsi d’une forme scénique interactive, incarnée, parfois théâtralisée, de temps en temps drôle, et toujours radicale. Ni représentatives, ni exhaustives, ces conférences-spectacles proposent un point de vue situé, mais ancré dans une réalité politique. Le pari est qu’elles fassent écho aux vécus des participant.es et soient un support de prises de conscience et de réflexions individuelles et collectives.

« L’arnaque de la princesse »

Flyer L'arnaque de la princesse Recto couleur

 

« Tout commence avec une chanson populaire…chanson coquine ou hymne au viol ? Une petite fille habillée en princesse qui, en grandissant, découvre l’arnaque. Éduquée à être belle, douce, serviable, aimante, elle se retrouve discriminée, exploitée, humiliée, violentée. Il est où, à ce moment là, le foutu prince charmant ?!!

Éducation sexiste et culture du viol : deux pièces d’un même puzzle ? Venez faire un p’tit tour dans mon enfance, j’ai quelques gros mots à vous en dire ! »

Une conférence-spectacle écrite et jouée par Antinéa, sur le continuum entre éducation sexiste et culture du viol, d’une durée d’1h30, suivie d’un échange animé par « rEGALons-nous ! »

Prochaines dates : Voir l’Agenda

Fiche technique – L’arnaque de la princesse

Format spécial 8 mars

« Journée de la fâââme, mais de quoi parlons-nous ?! »

DSC05469

« Que se cache-t-il derrière cette journée ? Une célébration de la féminité ? Une mascarade commerciale ? Un cadeau pour calmer les féministes ? Ou bien une date historique de la lutte contre les inégalités entre les femmes et les hommes ? … Mais après tout, c’était il y a bien longtemps tout ça… A-t-on encore besoin de lutter pour les droits des femmes aujourd’hui ? »

Découvrons la fabuleuse histoire du 8 mars et débattons de l’actualité de cette lutte. A travers une mini conférence et des jeux d’éducation populaire, nous verrons bien, si oui ou non, il est encore nécessaire de lutter pour l’égalité entre les femmes et les hommes. Le 8 mars, mais pas que…